En mars 2020, le trafic internet mondial connaissait une hausse de 70 % en raison des premières mesures sanitaires, à commencer par le confinement. De fait, la présence digitale est devenue un incontournable pour de nombreuses entreprises, qui ont rapidement dû s’adapter aux réalités du confinement et revoir de fond en comble leur stratégie marketing. Plus spécifiquement, leur stratégie de communication. L’enjeu était de taille – et reste d’ailleurs d’actualité : demeurer visible des consommateurs.

Adaptez votre business model

Afin de gagner en visibilité et d’affirmer sa présence digitale en pleine crise sanitaire, il est d’abord nécessaire de revoir son business model dans sa globalité. Cette démarche est le préalable à toute autre action, car elle va permettre d’identifier les éventuelles adaptations à opérer, ainsi que les leviers qui permettront d’agir en ce sens. En l’état – dans l’hypothèse où cet axe aurait été insuffisamment développé par le passé – le travail de votre positionnement sur le web et sur les réseaux sociaux s’impose comme une nécessité. Et pour cause : en des temps de confinement généralisé, le monde numérique devient une vitrine virtuelle, à laquelle vos clients et prospects peuvent accéder sans bouger de chez eux. Smartphone, ordinateur et tablette sont autant d’équipements dont la majorité de la population est aujourd’hui dotée. De fait, ils constituent les principaux canaux par l’intermédiaire desquels vous pouvez escompter atteindre vos cibles.

Optimisez votre site web

Vous l’aurez compris : dans un tel contexte, il est impossible de faire l’impasse sur la transformation numérique et son lot d’outils. À commencer par votre site internet ! Si ce sujet ne figurait pas au premier rang de vos préoccupations jusqu’alors, sachez que la crise sanitaire pourrait constituer l’opportunité rêvée de vous pencher dessus. Pourquoi ? Car l’univers du web est en constante mutation. De facto, si vous vous occupez peu de cet aspect en temps normal, il est possible que votre site ne soit plus adapté au marché ni à la concurrence à laquelle vous faites potentiellement face. Aussi doit-il être optimisé à différents niveaux. En premier lieu, sur le plan de l’esthétique, du graphisme et de l’ergonomie. Trois domaines ayant grandement évolué au fil des dernières années. Et en second lieu, sur le plan du référencement. Nous y reviendrons plus en détails par la suite.

Mettez en place une stratégie d’inbound marketing

Pour faire simple, l’inbound marketing est une stratégie ayant pour objectif de convertir des prospects en clients et de générer des leads, par l’intermédiaire d’une stratégie de contenu très étoffée. Par opposition à l’outbound marketing, cette tactique ne vise donc pas à aller chercher le client, mais plutôt à l’attirer à vous, en lui offrant des contenus non-commerciaux, susceptibles de susciter son intérêt et de le fidéliser. Pour cela, vous pouvez recourir à de nombreux outils : blogging, emailing, social media, etc. En cette période de crise, l’inbound marketing vous permettra ainsi de pallier le manque de rencontres et d’interactions.

Travaillez votre référencement

En d’autres termes, faites en sorte d’améliorer votre positionnement dans les pages de résultats des moteurs de recherche (tels que Google notamment). Travailler votre référencement naturel vous permettra ainsi de gagner en visibilité, mais aussi en notoriété. Un enjeu de taille pour les PME notamment, lesquelles ont tout intérêt à apparaître en bonne position dans les SERP. Un chiffre pour illustrer ce constat ? En moyenne, on estime que les sites référencés en première position récolteront 36 % des clics. Les seconds, eux, se contenteront de seulement 33 % de ces clics, tandis que le reste des résultats verra peu à peu ce pourcentage décroître.

Ici comme ailleurs, les sujets à travailler ne manquent pas : amélioration de l’ergonomie de votre site web, publication régulière de contenu de qualité, instauration d’un solide maillage interne et externe, etc. Sachez toutefois que le SEO (ou Search Engine Optimization) est une science extrêmement complexe – a fortiori quand on sait que les mises à jour des algorithmes sont régulières et peuvent chambouler la donne du jour au lendemain. Aussi, pour ne pas gaspiller votre temps, vous avez peut-être tout intérêt à recourir au service d’un expert (à l’image d’un rédacteur web, par exemple) qui saura vous aiguiller dans ce domaine spécifique.