D’habitude, une entreprise est perçue comme une structure qui doit se rapprocher davantage de ses clients pour connaitre leurs besoins et répondre, par la suite, à leurs demandes. Ce concept a donné naissance à toute forme de prospection physique qui se révèle parfois gênante pour les prospects. Avec l’avènement du web et du webmarketing, les choses ont radicalement changé. Le marketing digital offre actuellement une nouvelle technique en sens inverse. Elle consiste à orienter les clients vers les activités de l’entreprise. C’est tout le secret de l’inbound marketing.

Le webmarketing : une révolution du marketing

Séduire : c’est le mot qui arrive à résumer ingénieusement les techniques du webmarketing. En matière de webmarketing, l’inbound marketing a pour objectif de réveiller la curiosité des visiteurs à travers des contenus alléchants et savamment conçus. D’ailleurs, si au départ, l’objectif des concepteurs de sites internet est de balancer le maximum d’informations, d’images ou encore de vidéos, etc. La tendance d’aujourd’hui est loin de ces clichés traditionnels. L’enjeu du webmarketing est maintenant d’offrir des contenus optimisés, ergonomiques, simples et beaucoup plus pratiques. Dans tous les quartiers, il est possible de croiser au moins une agence inbound marketing pour tout projet de création de sites internet. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Il est à noter que même si le webmarketing est une innovation pour les entreprises, force est de constater que ces principes sont toujours ancrés dans les méthodes de marketing traditionnel. Pour se le prouver, il suffit de visualiser les étapes de l’inbound marketing.

Les grandes étapes de l’inbound marketing

En premier lieu, le webmarketing doit d’abord générer du trafic. Pour augmenter le nombre des visiteurs, il suffit de créer des articles optimisés SEO, proposer des newsletters, inviter les visiteurs à remplir des formulaires ou même se servir des réseaux sociaux pour démocratiser la présence de l’entreprise sur la toile. En second lieu, étant donné que ces visiteurs sont attachés au site grâce aux échanges de contacts ou d’information, ils finiront plus facilement par devenir des prospects et non plus des simples visiteurs. À partir du moment où ils sont des prospects, la troisième étape consiste à faire de ces prospects de nouveaux clients. Dans le monde du marketing digital, cette phase est connue sous le vocable de nurturing. Pour l’entreprise, l’enjeu est de se rapprocher davantage de ces futurs clients par les moyens traditionnels comme la fixation de rendez-vous par téléphone ou par l’utilisation du marketing automation.

C’est toujours une joie pour les acteurs du webmarketing d’avoir pu convertir un prospect en client. C’est déjà une étape qui mérite une félicitation. Mais pour éviter de le perdre, il faut le fidéliser. Encore une fois, tout se joue sur les échanges entre clients et entreprise. Pour cette dernière, elle doit penser à anticiper les besoins de ses clients en cherchant constamment l’évolution de leurs préférences. Pour éviter de se diriger dans la mauvaise direction, voici quelques conseils pratiques pour ceux qui ne souhaitent pas se perdre.

Conseils avant de se lancer dans le webmarketing

Le webmarketing est un investissement en temps et en argent. Dans le dessein d’optimiser la chance pour l’entreprise d’atteindre l’effet souhaité, il faut d’abord que la stratégie marketing à adopter soit associée à des objectifs spécifiques. En d’autres termes, l’acteur du marketing se doit d’orienter ses actions vers des résultats. Cependant, avoir des résultats ne suffit pas. Il faut que ces résultats soient mesurables dans le temps. C’est ce qui constitue l’étape suivante. Comme on est sur terre, il ne faut pas alors oublier que ces objectifs doivent être réalistes ou atteignables. Enfin, il faut que les objectifs du webmarketing soient temporellement définis. Pour une meilleure synergie d’action, il n’y a rien de meilleur que d’établir un chronogramme d’activités clair et structuré. Il servira de repère pour les acteurs du marketing.