Campagne déclinée en plusieurs volets, présentant, à chaque fois, une maison toute belle toute neuve, mais achetée le ventre vide, et présentant, à proximité, un vice à peine caché (au choix) : une centrale nucléaire, un volcan…Pas drôle, too much, on aurait pas poussé le cynisme un peu trop loin chez McDo?

En plus, le seul bénéfice produit crédible du McDo, ce n’est pas l’effet de satiété (tout le monde sait bien que deux heures à peine après on a déjà faim), ce serait plutôt le goût à la limite, m’enfin bon…Je reste perplexe en voyant cette pub.