Il faut personnaliser ses offres pour attirer l’attention de ses cibles. Voilà pourquoi on doit faire du social selling. Les ventes via les réseaux sociaux sont indispensables pour les équipes commerciales des entreprises de nos jours. De cette façon, on peut se rapprocher davantage de ses clients et aussi mieux les accompagner. Mais il y a diverses raisons pour lesquelles il faut se tourner vers le social selling.

Pour mieux vendre et aussi mieux connaître ses concurrents

Pour ceux qui ont déjà entamé une démarche de social selling, ils ont tous conscience qu’ils ont la possibilité de récolter beaucoup d’informations importantes sur leurs clients. On fait du social selling pour mieux vendre. Il est nécessaire de prendre en compte les informations factuelles et personnelles du client comme son actualité, ses programmes, ses publications, ses centres d’intérêt, ses préoccupations professionnelles…Tout commercial a besoin de ces données pour optimiser ses ventes. À part cela, on doit vérifier les activités de ses concurrents. Il se peut qu’on ait les mêmes clients qu’eux. Justement, c’est l’occasion idéale pour cerner ses adversaires et mieux comprendre comment ils fonctionnent. En effet, cela permet d’identifier qui sont les plus présents auprès de ses cibles, leur façon de communiquer, et les contenus qu’ils partagent. Pour en savoir davantage sur le social selling, on peut se rendre sur digitalcorsaire.com.

Pour trouver de nouveaux acheteurs et mieux connaître son entreprise

Désormais, la grande majorité des acheteurs sont tout le temps connectés aux réseaux sociaux. Ils recherchent de nouveaux vendeurs ainsi que de nouvelles offres personnalisées. Alors, il faut faire très attention. Si on entre en contact avec un prospect pour la première fois, et que l’on est dans l’incapacité de lui fournir ce qu’il recherche, on peut vite le regretter. L’acheteur va mettre l’entreprise dans la catégorie des fournisseurs à oublier. Trouver de nouveaux acheteurs n’est pas une mince affaire. Ainsi, il convient mieux de se tourner vers de nouveaux canaux de prospection commerciale. Auparavant, on accordait beaucoup d’importance aux critères arbitraires tels que les codes postaux, secteur d’activité, taille de l’entreprise, etc. Mais dans cette prospection, on n’a pas considéré les connexions sociales de l’équipe commerciale. Il est donc important de connaître si on a une relation en commun avec le client potentiel, ou bien une expérience partagée. Cela va représenter un réel avantage pour optimiser les opportunités de vente et la découverte de nouveaux clients.

Pour profiter d’un nouveau modèle commercial

De nos jours, on constate que le temps de décision d’achat a largement augmenté. Par conséquent, les processus d’acquisitions sont devenus plus difficiles. Maintenant, les décisions ne sont plus prises par une seule personne, qu’il s’agisse d’une petite ou d’une grande entreprise. On doit donc se renseigner sur l’organigramme de décision et les différents interlocuteurs. Pour ce qui est du commercial, il est intéressant de savoir que diverses entreprises tendent à remplacer les postes commerciaux par le social selling. Un commercial peut se présenter comme conseiller, chargé de vente ou chargé d’affaire, mais il doit surtout se montrer comme étant un professionnel qui est en mesure d’écouter, de comprendre et de répondre aux attentes des clients. Il doit être capable de trouver des solutions personnalisées dans les plus brefs délais. Le social selling va permettre de substituer la fonction de commercial et ainsi offrir une valeur ajoutée au client. Il sera donc en mesure d’assister les clients durant tout le processus d’achat.