Le digital est devenu une tendance incontournable pour les entreprises. Il faut suivre le jeu pour ne pas être dépassé par les événements. Une stratégie efficace repose sur un service marketing réactif, mais aussi à une communication efficace. Une agence webmarketing se spécialise dans ce domaine. Sauf que marketing et communication sont difficiles à différencier. Tant leur rôle se ressemble au sein d’une entreprise. En plus, le marketing tend de plus en plus à s’externaliser. Et leur but est le même, à savoir la commercialisation et la vente d’un produit. Pour mieux comprendre ce qui va suivre, mieux vaut les distinguer. Le marketing se concentre surtout sur l’étude des besoins et des comportements des consommateurs afin de proposer à ceux-ci des produits ou services plus adaptés. C’est donc un service propre à une entreprise spécialisé dans l’élaboration d’une stratégie produit. Tandis que la communication est l’ensemble des techniques et moyens permettant à l’entreprise de se présenter auprès de sa clientèle. Elle traite davantage les problèmes de communication et préserve l’image de marque de l’entreprise. Malgré ces différences, ils sont complémentaires, l’un ne va pas sans l’autre. En effet, pour atteindre les consommateurs, le marketing use d’une stratégie de communication. La communication permet donc au service marketing d’atteindre les objectifs de vente.

Définir des objectifs claires

Selon les résultats attendus, les objectifs doivent être apparents dans une construction de stratégie marketing. Comme pour les tâches d’une agence webmarketing les choix des objectifs sont multiples : faire connaître l’entreprise, augmenter le trafic sur un site web, augmenter la visibilité sur le net, attirer de nouveaux clients, présenter de nouveaux produits ou services, ou tout simplement informer, etc. Les objectifs doivent être clairs et simples. Au risque d’avoir une communication trop banale et floue. Les résultats attendus doivent rester mesurables, c’est-à-dire quantifiable et qualifiable. D’ailleurs, c’est un des indicateurs de la méthode SMART. L’objectif doit être :

– Spécifique (propre à l’entreprise)

– Mesurable – Atteignable (les défis à atteindre)

– Réaliste – Temporellement défini (délimité dans le temps) La méthode SMART, est une guide qui devrait être utile pour se présenter une idée des étapes à suivre. Mais, pour une solution digitale personnalisée, recourir à une agence digitale permet d’avoir des conseils à la fois innovants et adaptés aux besoins des clients. Allant de la création de site internet, à la mise en place d’une stratégie digitale, en passant par le référencement et le webmarketing, ces agences spécialisées dans la communication se sont grandement développées depuis l’avènement d’Internet. L’expression la plus courante pour désigner les agences travaillant dans les domaines de la communication, de la publicité et du marketing est une agence de communication. C’est une entreprise spécialisée dans la communication tant interne qu’externe pour le compte de ses clients.

Délimiter la cible

Bien connaître sa cible est une étape de plus dans la conception de stratégie digitale. Comment avoir une communication efficace, si la cible n’est même pas connue ? S’agit-il des jeunes, des vieux, des professionnels, des entreprises ou des transporteurs ? Toute une panoplie de questions auxquelles il faut répondre. Il faut rechercher un profil plus adéquat à l’offre de l’entreprise. Le « buyer persona » définit le profil du client idéal. À qui s’adresse le produit ou le service ? Quel centre d’intérêt l’anime ? Quel âge a-t-il ? Sa profession ? Quel type d’achat lui convient ? Grâce à la connaissance des clients cibles une agence marketing pourrait facilement élaborer une stratégie et sa mise en œuvre. Actuellement, les cibles sont de plus en plus exigeantes. Internet est devenu leur terrain favori pour se référencer sur les fournisseurs potentiels. Il est donc nécessaire de mettre en place des stratégies marketing incombant aux agences marketings digitales, c’est-à-dire orientées sur le web. Par exemple : les newsletters, la création de site web, la création de contenus, la visibilité, le référencement. Le marketing a beaucoup évolué depuis ses débuts, actuellement, il s’appuie beaucoup sur la communication digitale pour atteindre ses objectifs.

Positionnement

Le positionnement marketing est important dans toute campagne de communication. Il définira les cibles, messages et supports. Les supports peuvent être les réseaux sociaux, les mails, les newsletters, les sites web, et même les moteurs de recherche avec les annonces et le référencement. Selon le type d’entreprise, le service marketing peut avoir comme mission première le positionnement. En effet, le positionnement permet à l’entreprise d’occuper une place importante auprès des consommateurs par rapport à la concurrence. Notamment sur les prix, mais surtout sur l’image renvoyée par la marque. Le positionnement, c’est aussi la force de vente de l’occupation d’une place. Plus on est leader sur un secteur, plus on maîtrise une part de marché.

Prévoir un budget

Toute activité de l’entreprise nécessite un budget alloué à celle-ci. Donc, afin de concrétiser une stratégie digitale, prévoir un budget est fortement recommandé. Utiliser le budget pour développer les actions de communication. Ces actions ont des frais de fonctionnement non-négligeable. Les facteurs humains et matériels : rédacteurs web, chef éditorial, adwords, impressions de tracts et réalisations vidéo sont autant de dépense qu’il faut identifier. L’agence communication intègre le budget dans ses paramètres. Aidant grandement sa clientèle à mieux optimiser ses campagnes de communication. Allouer également un budget dans la création ou la mise à jour d’un site web peut également faciliter la communication avec les consommateurs. Une agence webdesign conçoit une interface web en utilisant le graphisme, l’ergonomie et la technologie du web. Comme pour l’agence web, elle a pour mission de proposer une solution web adapté au projet. Toutefois, il ne suffit pas de rendre une interface web juste agréable ou « jolie » mais d’une interface capable de répondre à la demande du client et avec les critères suivants :

– une navigation claire ;

– des éléments de repère ;

– un graphisme cohérent ;

– un fonctionnement flexible et évolutif.