Pour optimiser les coûts et pour fidéliser les clients, de plus en plus d’entreprises préfèrent engager un expert en stratégie achat. Ce dernier est chargé d’étudier, d’analyser et de proposer une stratégie efficace pour optimiser le processus achat.

Quels sont les différents types de cabinets ?

Les experts en conseil achat interviennent dans les domaines des achats, dans la stratégie de positionnement, de recherche et développement commercial. Ils sont aussi là pour vous conseiller sur vos alliances et partenariats.

Aujourd’hui, nombreux sont les cabinets de conseil qui proposent leurs services aux entreprises. On peut les classer en trois catégories, à savoir :

·         Les grands groupes nationaux et internationaux : ils ont déjà acquis une réputation dans le domaine et leurs compétences ne sont plus à démontrer. Ainsi, ils peuvent traiter n’importe quelle problématique. La prestation est assurée par des jeunes consultants sous la supervision de séniors compétents. Cependant, le service est souvent coûteux.

·         Les cabinets de conseil régionaux ou cabinets de taille moyenne : ils ont une structure plus petite, mais certains d’entre eux maîtrise très bien le secteur, avec une compétence plus étendue. Grâce à leur petite taille, ils sont plus flexibles et la prestation est souvent plus abordable par rapport aux grands réseaux.

·         Et les consultants indépendants ou micro cabinet : ce sont les professionnels dotés d’une compétence plus pointue qui proposent les tarifs les moins chers. Leurs atouts ? Ils possèdent une forte expertise dans la stratégie d’achat. Mais le seul inconvénient, c’est qu’ils ne peuvent pas gérer votre projet de A à Z.

Retrouvez plus d’infos sur www.byo-group.com le leader dans le développement de la maturité et de la performance achat des entreprises.

Quelles sont les missions des cabinets de conseil ?

Les consultants achat ont pour rôle principal de trouver une solution efficace dans les meilleurs délais pour faire des économies dans la direction achat sans que cela ait un impact sur la qualité des produits. Le cabinet de consulting a donc une vision plus loin et est apte à fournir des solutions sur mesures.

Pour mener à bien sa mission et pour cibler les besoins de ses clients, il doit d’abord réaliser un audit. Cette étape lui permettra de faire étude approfondie du processus achat de l’entreprise et d’identifier les futurs leviers d’optimisation. De même, le consultant veillera aussi à vérifier que l’équilibre entre le coût, la qualité des produits et les relations privilégiées entre les acheteurs et les fournisseurs est respecté. C’est surtout là la plus grande faille de nombreuses sociétés.

Après, le consultant procédera à la rédaction des constats qu’il va par la suite remettre à la direction achats de l’entreprise. Ensemble, ils vont essayez de définir les bonnes stratégies à adopter pour booster la performance achat. Une fois que l’action est déterminée, le cabinet accompagnera son client dans la mise en place de la stratégie. L’intervention d’un expert garantit la réussite du projet.

Le consultant a aussi une mission d’orientation, pour guider et conseiller les chefs d’entreprise dans les démarches qu’ils souhaitent entreprendre. Pour ce faire, il peut être amené à donner des recommandations et à évaluer le résultat. Enfin, il peut jouer le rôle de négociateur lors d’un appel d’offres.

En général, on peut distinguer quatre types d’intervention :

·         la sous-traitance de capacité : pour un besoin ponctuel du personnel achat

·         la sous-traitance de spécialité : elle peut concerner une partie ou toute la famille d’achats

·         l’assistance technique

·         et l’assistance en organisation

Quels sont les avantages de recourir à un cabinet achat ?

Faire appel à un cabinet achat, c’est réaliser de belles économies sur ses achats. Incontestablement, l’intervention d’un expert vise à la réduction des coûts, ce qui permettra à l’entreprise d’augmenter ses marges ou de faire profiter à ses clients un prix plus avantageux.

En outre, la tarification peut s’adapter à tous les besoins. La mission peut en effet être rémunérée sur les économies réalisées, évaluées en pourcentage. Mais il se peut aussi que le coût soit calculé par journée ou par mission globale.

D’autres motivations peuvent également pousser les boites à faire appel à un cabinet de conseil achat :

·      L’expertise : en engageant un expert, les dirigeants pourront atteindre facilement les résultats escomptés. Il apportera d’ailleurs des compétences et expériences qui ne sont pas disponibles en interne pour optimiser les achats.

·      L’objectivité : avoir une vision externe est toujours nécessaire pour faciliter la prise de décision.

·      La confidentialité : les consultants sont tenus au secret professionnel. Donc les entreprises peuvent avoir l’esprit tranquille sur ce sujet. En cas de divulgation d’informations confidentielles, elles peuvent les intenter en justice.

·      Le gain de temps : les collaborateurs déchargés de certaines tâches peuvent se concentrer sur des points qu’ils maîtrisent.

Par ailleurs, le cabinet de conseil en stratégie achat propose une gamme de services pouvant répondre aux exigences des entreprises : dans les domaines des achats, de la relation fournisseurs et de la stratégie de positionnement. Il peut aussi vous accompagner dans le développement des filières et l’innovation collaborative.

Il est également à votre disposition pour optimiser la gestion de votre relation avec les fournisseurs. En effet, l’intervention d’un consultant en réduction de coûts peut impacter la relation acheteur–fournisseur et conduire à une économie pérenne.

Comment choisir son cabinet de conseil en stratégie achat ?

Avant de procéder à la recherche d’un cabinet en stratégie achat, il faudrait d’abord définir les besoins et les objectifs de la société. Étudiez point par point les raisons qui vous poussent à contacter un professionnel et définissez les ressources mises à disposition. Mettez tous les détails dans une lettre de mission ou un cahier de charges. Puis chiffrez vos objectifs.

Ensuite, listez entre 3 ou 4 prestataires et exigez un entretien en face à face ou une conférence call. Il est vivement conseillé de rencontrer le consultant qui se chargera de votre entreprise, si vous voulez collaborer avec un cabinet de grande envergure. Puis, comparez les profils en prenant en compte les éléments suivants :

·      Les compétences et l’expérience : c’est un point très important pour vous garantir un travail efficace ! En effet, il faudrait se tourner vers un expert qui travaille dans le secteur depuis de nombreuses années. Si vous avez des doutes, demandez-lui une justification de ces anciennes missions.

·      Les références : n’ayez pas peur de demander des références à votre prestataire et vérifiez que le cabinet a déjà traité des activités similaires à la vôtre !

·      La qualité humaine : votre consultant a-t-il le sens de l’écoute ? A-t-il compris les missions que vous lui confiez ? A-t-il des qualités de communication pointues ? Est-ce que le courant passe ? Vous devez être à l’aise avec le consultant, sinon cela risque fort d’affecter la mission.

·      Le tarif : pour la même prestation, comparez les coûts. Vous pourrez avoir des surprises, car ils peuvent varier du simple au double. Quoi qu’il en soit, méfiez-vous des offres trop alléchantes.

·      La situation financière : même si cela parait ridicule, vaut mieux prévenir que guérir. Travaillez uniquement avec des professionnels qui ont une bonne situation financière. Sinon vous risquez d’avoir des surprises. À quoi bon faire appel à un consultant qui n’est pas investi totalement dans le travail qui lui a été confié ?

Aussi, il serait plus prudent d’éviter de collaborer avec un cabinet qui prend en charge les projets de vos concurrents !

Où trouver un cabinet de conseil en stratégie achat ?

Pour dénicher la perle rare, n’hésitez pas à consulter vos partenaires. Ils peuvent vous conseiller quelques bonnes adresses. Sinon, vous pouvez également trouver quelques noms à la Chambre de Commerce et d’Industrie ou via le syndicat de la profession des cabinets-conseils.