Voici les méthodes de collecte de données primaires pour la recherche marketing 

Qu’est-ce qu’une donnée primaire en recherche marketing ?

Les données recueillies à l’origine par le chercheur lui-même pour les besoins de son étude sont appelées données primaires (le datum est la forme singulière des données). Le chercheur obtient des informations de première main auprès des personnes interrogées. Données primaires et secondaires en matière de recherche marketing Signification, avantages, inconvénients

Méthodes de collecte de données primaires pour la recherche marketing

Les différentes méthodes de collecte de données primaires sont les suivantes :

1. Entretien personnel direct

Le chercheur contacte personnellement les personnes interrogées et obtient toutes les informations pertinentes pour son étude.

2. Entretien oral indirect

Cette approche est utilisée lorsqu’il n’est pas possible d’obtenir les informations directement des parties concernées. Par exemple, si l’étude porte sur la dépendance à l’alcool, les informations requises peuvent être mieux obtenues en contactant les personnes qui sont étroitement liées au toxicomane.

3. Informations des correspondants

Dans ce cas, l’enquêteur désignera des agents ou des correspondants pour recueillir les informations nécessaires auprès des parties. Les agences de presse suivent cette approche.

4. Méthode du questionnaire envoyé par courrier

L’enquêteur prépare alors un questionnaire, contenant les questions relatives à l’étude, et l’envoie à chaque répondant par courrier. Le défendeur le remplira et le renverra à l’enquêteur.

5. Horaires envoyés par les recenseurs

Dans cette méthode, le chercheur enverrait les horaires par l’intermédiaire de recenseurs ou d’enquêteurs. Les enquêteurs interrogeaient les personnes interrogées et enregistraient les détails. La principale différence entre un calendrier et une grille est que le premier est rempli par les personnes interrogées dans leur propre écriture et renvoyé à l’enquêteur par courrier, tandis que le second est rempli par les enquêteurs en présence des personnes interrogées.

Avantages et inconvénients des données primaires dans les études de marché

Inconvénients des données primaires dans la recherche marketing

1. Elle est originale et fraîche.

2. Il est possible de recueillir les informations qui sont juste pertinentes pour l’étude.

3. Le chercheur peut obtenir une précision maximale dans la collecte et l’analyse des données.

4. Le chercheur peut être sûr de la fiabilité des données.

5. Les données primaires seules sont nécessaires pour certaines études, par exemple pour étudier l’efficacité de la publicité.

Inconvénients des données primaires dans la recherche marketing

1. La collecte de données primaires est une affaire qui prend du temps.

2. Il peut aussi être coûteux.

3. Il est difficile de trouver des enquêteurs ou des recenseurs sincères et honnêtes.

4. Dans le cas de la méthode du questionnaire, le chercheur peut être confronté au problème de la non-réponse.

5. Les personnes interrogées peuvent ne pas être préparées à un entretien lorsque l’agent recenseur leur communique le programme.

Qu’est-ce qu’une donnée secondaire dans la recherche marketing ?

Données qui ne sont pas initialement collectées par le chercheur mais qui sont obtenues à partir de livres, de dossiers, de journaux, de mémoires, d’ordonnances du gouvernement, etc. sont des données secondaires.

Les mérites du marché secondaire

Les mérites des données secondaires sont les suivants :. 1. Il est facile d’utiliser des informations déjà recueillies par quelqu’un. 2. Ce ne sera pas cher. 3. La collecte de données secondaires n’est pas une affaire de temps. 4. Le chercheur ne doit dépendre de personne pour obtenir les informations nécessaires. 5. Il n’est pas nécessaire d’établir un questionnaire ou un calendrier.

Démérites des données secondaires

1. Il est difficile de trouver des données qui seraient juste pertinentes pour l’étude. 2. Il n’y a aucune garantie que les informations disponibles seront fiables dans la plupart des cas. 3. L’analyse de données inexactes rendra l’étude inutile. 4. La tendance du marché, le comportement des consommateurs, etc. ne sont pas statiques. Une étude de marketing portant sur ces derniers ne justifierait donc pas l’utilisation de données secondaires. 5. Le chercheur, dans certains cas, peut ne pas trouver l’accès à certains dossiers.

Choix entre les données primaires et secondaires dans les études de marché

La décision d’utiliser des données primaires ou secondaires dans une situation donnée dépendrait des considérations suivantes :

1. La nature et le but de l’étude de recherche. 

2. Disponibilité du temps. 

3. Disponibilité des ressources financières. 

4. Degré de précision requis. 

5. La nature de l’organisme de collecte des données, c’est-à-dire un individu, une institution ou un ministère.