marketing life

Webmarketing : 4 conseils pour développer une stratégie cross canal

Webmarketing

Tout comme son nom l’indique, le webmarketing c’est du marketing appliqué au web. Il permet d’améliorer la visibilité d’un site et d’y générer du trafic. Après l’e-mailing, le référencement naturel organique (SEO) et bien d’autres stratégies, le webmarketing ajoute une nouvelle corde à son arc : le cross canal. Il prend en compte tous les canaux marketing de façon complémentaire afin qu’ils couvrent tout le processus de vente. Toutefois, pour atteindre votre cible, la stratégie doit être bien étoffée.

1. Définir les objectifs de votre stratégie cross canal

Avant d’entreprendre toute chose, il est normal de se fixer des objectifs. En fonction de ceux-ci, il est plus facile de déterminer les différentes actions à mener. Il est aussi important de bien prédéfinir la cible à atteindre. Cela permet d’avoir une idée des canaux sur lesquels il faut principalement se focaliser. Pour votre stratégie cross canal, il est recommandé d’établir à la fois des objectifs pour chaque canal et des objectifs généraux pour votre marketing digital. La stratégie de communication cross canal n’a pas pour seule finalité la vente des services sur le web. Elle va bien au-delà de ceci. Il peut s’agir d’objectifs de visibilité sur les moteurs de recherche, soit de booster les ventes ou encore d’optimiser la relation client. Sachez que vos objectifs doivent être « SMART ». C’est-à-dire spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporellement défini.

2. Analyser les prospects

Ce processus analytique doit faire partir de toutes les stratégies digitales. Dans la stratégie cross canal, le client est placé au cœur du processus. Alors, mieux vous connaitrez vos prospects, plus vous serez dans la capacité de les satisfaire et surtout d’assurer le succès de votre stratégie cross canal. Connaitre sa cible, c’est savoir ce qu’elle veut. Pour cela, vous devez tout d’abord définir les critères capables de les caractériser. L’âge, le sexe, la profession, les revenus annuels par exemple et en fonction de ceux-ci les dissocier. En plus de cela, vous pourrez également analyser leurs modes de vie et leurs habitudes d’achat. En faisant cela, vous obtiendrez différents profils de clients. Ces derniers pourront vous renseigner sur vos possibilités d’offres en adéquation avec les attentes.

Vous saurez alors comment interpeller les personnes adéquates et sur quel canal le faire. Plus votre analyse sera précise, plus votre stratégie sera performante. Cette analyse n’est pas figée. Il faut la mettre à jour au moins tous les six mois ou un an afin de suivre l’évolution de la demande. Cela vous permettra également de faire ressortir des demandes qui autrefois vous auraient échappé.

3. Établir un plan d’action

Maintenant que vous avez défini vos objectifs et que vous connaissez vos prospects du bout des doigts, la prochaine étape est d’élaborer un plan d’action. Tout d’abord il s’agira, d’identifier les canaux fréquentés par vos prospects : sites internet, social media ou landing pages. Il faudra également déterminer ce que vos cibles préfèrent. Si ces derniers ont un faible pour les achats en ligne ou dans les magasins, vous devez le savoir. Après avoir soigneusement étudié le parcours client, vous devrez vous attaquer aux actions de communication à mettre en place. En effet, il ne s’agira pas tout simplement de publier n’importe quel contenu sur ses canaux. Il serait regrettable que vos prospects ne soient pas intéressés pas vos communications. L’idéal serait d’examiner la ligne éditoriale de ces canaux afin d’adapter vos médias.

Recourez à la stratégie de contenu pour asseoir le positionnement de votre marque. Vous pourriez organiser par exemple des webinaires, des conférences de presse ou proposer des promotions, des essais gratuits. Mis à part cela, entourez-vous d’une équipe compétente qui saura apporter des solutions à chaque problématique. Ce plan d’action n’est pas une convention. Vous pouvez le modifier en fonction de vos objectifs.

4. Étudier les retombées

Votre stratégie cross canal est enfin mise en place. Maintenant, la tâche sera d’analyser les retours. Le but de cette étape est d’identifier les canaux efficaces et ceux qui n’ont pas donné les résultats attendus. En fonction du taux de conversion, c’est-à-dire le nombre de prospects convertis en client, vous pourrez également savoir si votre stratégie cross canal a été bénéfique. Il vous sera alors possible d’optimiser votre stratégie en apportant des modifications là où cela est nécessaire. Vous saurez également quel canal mettre en avant pour atteindre vos objectifs. Cette étape ne prend jamais fin. Chacune des modifications apportées doit être sans cesse analysée puis corrigée ou annulée si cela est nécessaire. Ce faisant, vous atteindrez l’objectif final qui est d’offrir une expérience utilisateur irréprochable aux prospects afin d’augmenter les chances de sa fidélisation.

Quitter la version mobile