marketing life

Comment effectuer un audit de contenu SEO ?

SEO

La réalisation d’un audit de contenu SEO revêt une grande importance pour de nombreuses raisons. Cette démarche permet d’identifier les points à améliorer dans sa stratégie et de créer un plan d’action pour y remédier.

Une multitude de méthodes peuvent être utilisées pour réaliser un audit de référencement. Qu’il s’agisse d’une petite entreprise cherchant à optimiser son site ou d’une agence en charge du référencement naturel pour le compte d’un client, il peut être difficile de savoir par où commencer. Pour simplifier la tâche, découvrez comment effectuer un audit de contenu SEO.

Qu’est-ce qu’un audit de contenu SEO ?

Un audit SEO est un processus consistant à évaluer les performances d’un site web auprès des moteurs de recherche. Cette démarche permet de maintenir le site à jour en tenant compte des dernières tendances en matière de marketing de recherche. Pour le mener à bien, il faut utiliser des outils tels que Semrush, Google Analytics, Google Search Console ainsi que Google PageSpeed Insights.

Bien qu’il existe plusieurs outils pour auditer un site Web, il est préférable de passer par une agence spécialisée. En effet, c’est le meilleur moyen d’être sûr de faire analyser tous les éléments indispensables d’un audit : 

  • La technique, comme la vitesse de chargement du site par exemple

  • Le one page, qui englobe tout le contenu d’un site comme l’analyse et recherche de mots clés

  • Le off page, c’est à dire tous les éléments extérieurs de votre site comme les backlinks


De manière plus générale, faire appel à une agence dédiée permet d’éviter les problèmes liés au SEO afin d’améliorer le classement dans les moteurs de recherche et générer du trafic.

Comment réaliser un audit de contenu SEO ?

Avant de commencer l’audit de contenu SEO, il faut d’abord vérifier qu’une seule version du site est navigable. Pour y parvenir, il faut considérer toutes les façons dont un internaute pourrait taper l’adresse du site sur un navigateur. Il peut s’agir d’une version mobile et d’une version de bureau qui divergent, ou d’une version « https » dupliquée et d’une version non-https.

Un seul de ces sites doit être accessible dans un navigateur. Les autres doivent faire l’objet d’une redirection 301 vers la version canonique.

Explorer le site web

La partie la plus importante de l’audit de contenu Seo est le crawler. Celui-ci permet d’explorer le site Web de la même manière que Google. Il fournit des informations utiles sur la structure et la configuration actuelles du référencement. En particulier le contenu dupliqué, le nombre de mots, les problèmes de paginations et les redirections excessives. Les outils d’audit de contenu SEO tels que Semrush et Ahrefs permettent de vérifier ces éléments.

Effectuer une recherche Google manuelle

Par la suite, il faut également vérifier si le site est bien indexé. Pour cela, il faut se rendre dans la Google Search Console > Google Index > Index Status.

Outre cette démarche, il suffit de faire quelques recherches sur Google pour savoir comment se positionne votre site. Pour connaître les pages les mieux indexées, il faut effectuer une recherche de type « site:nomdedomaine.com ». Les résultats obtenus permettent de déterminer les points à vérifier lors de l’audit technique.

Réaliser un audit technique SEO

En effectuant un audit technique de contenu Seo, il faut prendre en compte quelques critères clés que Google valorise dans ses rankings. La page dispose-t-elle d’une balise de titre attrayante ? Contient-elle un mot clé pertinent avec un volume de recherche décent ? Quant à la méta-description, est-elle suffisamment optimisée pour générer des clics ?

En outre, il faut retenir que chaque page du site doit comporter un mot clé ciblé dans les 100 premiers mots. Quant aux sous-titres, ils ne doivent pas être négligés, car ils offrent une excellente opportunité de cibler des mots-clés secondaires.

Vérifier le contenu dupliqué

Google déteste le contenu dupliqué. Si un site en comporte trop, il peut être écrasé par Panda. À cette fin, le contenu dupliqué sur de nombreuses pages peut avoir des conséquences désastreuses, et cela peut être encore pire lorsqu’il est dupliqué sur un autre site.

Pour trouver les problèmes potentiels de contenu Seo plagié sur le web, il suffit d’utiliser Copyscape. Tapez une URL et vous obtiendrez tous les résultats de duplication.

Surveiller la vitesse du site

Depuis longtemps, la vitesse du site compte parmi les nombreux facteurs de classement de Google. Il ne fait aucun doute qu’un site à chargement rapide offre une meilleure expérience utilisateur qu’un site à chargement lent.

Par conséquent, la vérification de la vitesse de chargement du contenu est une étape élémentaire d’un audit Seo. PageSpeed Insights de Google constitue un outil efficace dans ce domaine. Il permet de connaître le délai d’affichage du 1er octet (ms) et le temps de chargement (ms).

Gérer les liens internes et externes

Les sites ayant des liens internes et externes bénéficient d’un meilleur classement auprès des moteurs de recherche. Pour cette raison, il faut absolument les vérifier, afin de s’assurer que les visiteurs peuvent naviguer de manière intuitive sur le site. 

Les pages peuvent être supprimées ou déplacées, ce qui peut entraîner des liens brisés et importuner les visiteurs. Fort heureusement, il existe des outils qui peuvent aider à identifier ces liens brisés.

Les directives SEO sont en constante évolution. Chaque fois qu’un moteur de recherche met à jour son algorithme, le référencement doit s’adapter. Cependant, certains éléments restent incontournables pour assurer un meilleur classement auprès des moteurs de recherche et des visiteurs du site. Par exemple, le site doit tout simplement être plus rapide et être adapté aux mobiles. Il doit fonctionner sans erreurs, sans contenu dupliqué et sans images de mauvaise qualité.


Quitter la version mobile