Pour une prémisse : le marketing des médias sociaux ne s’improvise pas. Elle exige de la connaissance, de l’analyse, de la continuité, de la sensibilité. Les médias sociaux, dans un contexte commercial, sont tout sauf de simples panneaux d’affichage sur lesquels vous pouvez mettre du contenu indifférencié, des stickers, des annonces, des publicités. Il est inutile de marquer chaque canal de votre présence sans discernement, en négligeant la forme et le contenu. Les canaux sociaux sont des canaux stratégiques, à superviser avec professionnalisme et une planification minutieuse, comme vous le feriez pour n’importe quel autre secteur d’activité ou avec les canaux de marketing les plus traditionnels.

Dans cet article, vous allez être emmené à travers les fondamentaux de toute stratégie de médias sociaux, une formation pour apprendre les trois phases d’un plan de communication sociale : stratégie, activation et analyse.

Déterminer sa cible

Les médias sociaux sont un canal hautement relationnel. Comprendre les intérêts, les goûts et les habitudes des personnes auxquelles vous voulez vous adresser en un mot : écouter, est l’activité préliminaire à toute stratégie. Un contenu prend forme lorsque vous dessinez le profil de votre interlocuteur, et pour ce faire, vous devez écouter et encore écouter.

Il est également fondamental de comprendre quelle est l’image dominante qui a été créée autour de votre marque, afin de savoir où et dans quelle direction intervenir.

Suivre son profil

Si vous n’avez pas encore dessiné l’identité des acheteurs potentiels, commencez par définir les données démographiques clés du public que vous souhaitez atteindre : âge, sexe, profession, revenus, loisirs et intérêts.

La définition du public cible est essentielle pour comprendre ce que ces utilisateurs vivent, ce qu’ils recherchent et ce dont ils auraient besoin. Se concentrer sur 3 ou 4 types de personnes qui pourraient servir de modèles pour la plupart des publics cibles. Il sera suivi par un profilage plus subtil et plus précis.

Définir le calendrier éditorial

Toutes les stratégies sont basées sur un calendrier d’activités. Le plan éditorial est bien plus qu’un rappel, c’est une carte mentale qui organise, rationalise et donne une cohérence de pensée à un flux d’activités qui autrement resteraient déconnectées et impromptues.

Le calendrier éditorial vous permet d’avoir un regard panoramique sur les contenus, ce qui est fondamental pour sortir de la perspective à court terme afin d’évaluer quels sont les pôles de votre communication qui méritent un approfondissement et un plus grand investissement en temps et en ressources.

Créer un contenu original

Le contenu, bien sûr, est au cœur d’une stratégie sociale réussie. C’est là que vous concentrerez le plus votre attention, pour créer un contenu de qualité, mis à jour avec le monde qui vous entoure et (surtout) qui n’est pas un casting (ou pire une copie) de contenu trouvé sur le net.

Le grand pot de contenu comprend des billets de blog, des ebooks, des livres blancs, des guides, des infographies, des vidéos, des études de cas, qui sont intéressants, utiles et pour ainsi dire, éducatifs. Les clients seront plus enclins à partager des billets sociaux, augmentant ainsi l’audience des utilisateurs.

La fréquence ? Selon le type de réseau social, mais la publication d’au moins un nouveau poste par semaine est le minimum requis.

Choisir les bons canaux

Les services sociaux ne sont pas les pages jaunes. Plutôt que de pointer sur toutes les chaînes disponibles, peut-être en vous aidant avec des techniques automatiques, il vaut mieux regarder quelques réseaux sociaux sélectionnés. Chacun a sa propre langue et a besoin de temps pour gérer et adapter le contenu.

Automatiser la publication, c’est l’erreur la plus grave, faire rebondir le même post d’un réseau social à l’autre, connecter Twitter à Facebook, ou Instagram avec Facebook, sauter les tags et hashtags.

Une grande partie des petites entreprises ne peut pas compter sur une zone de chalandise pour établir et maintenir une présence importante dans les médias sociaux sur plus d’une poignée de canaux. Avant de vous engager dans les médias sociaux, commencez donc à chercher sur quels canaux votre public cible est le plus actif, afin de pouvoir concentrer votre temps et vos efforts sur une communauté pertinente.

Analyser les résultats

Ce qui ne peut pas être mesuré, ne peut pas être optimisé. Telle est la devise. Entre l’analyse des plateformes individuelles (Twitter Analytics, Facebook Page, Audience and Domain Insights) et Google Analytics, vous ne manquerez jamais les données de mesure. Ce qui est essentiel et fait la différence, c’est de fixer les bons paramètres, qui sont de véritables indicateurs de la progression de votre stratégie pour votre marque.

Dans les activités d’analyse, les extrêmes sont néfastes : d’une part le manque de données, d’autre part leur excès.

Une leçon de marketing des médias sociaux

Le marketing des médias sociaux est l’un des plus grands défis auxquels les marques sont confrontées et qu’elles transforment en opportunités. Des fenêtres sur le monde comme Facebook, Twitter, YouTube et Instagram ont ouvert un nouveau canal de développement pour de nombreuses entreprises.