Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors récemment, et complètement par hasard je dois dire, j’ai pris un gros coup de vieux.

 

Je suis tombée sur un LipDub fait par les étudiants d’une école de commerce, et ô misère, j’ai découvert que c’était la grande mode de faire un LipDub puisque TOUTES les écoles / universités ont le leur ! Coup de vieux direct parce que 1) je n’ai rien reconnu de mon ancienne école 2) j’ai raté un sacré train niveau marketing. Oui parce que bon, spontanés ou pas, il ne faut pas s’y tromper, c’est de la com avant tout et c’est un énorme coup de pub pour l’école en question : visite des locaux, ambiance joviale – tout y est et chacun donne de soi pour montrer l’école sous son meilleur profil.

 

Alors bon du coup, toujours très professionnelle, j’ai décidé de les regarder tous ou presque, pour essayer d’en tirer des ‘learnings’ comme on dit ici.

 

Le premier ‘learning’, c’est que oui, le LipDub cartonne auprès de la population étudiante étrangère et est donc un excellent outil de com corporate pour peu que celui-ci soit bien réalisé (et nous y reviendrons). En témoignent les commentaires suivants pêchés sur YouTube.com :

 

Good God... They don't have obese young people in France? Man, that’s how I knew this wasn't made in the US.

 

Ou encore:

 

Ca donne limite envie de faire des études ...

 

Mais revenons aux origines et allons voir chez Wikipedia ce que l’on nous dit sur le LipDub (sic) : un LipDub (anglicisme) ou clip promo chantant est une vidéo réalisée en   playback et en plan-séquence par des collaborateurs au sein du milieu professionnel et généralement destinée à une diffusion sur Internet ou autres réseaux. Venu du monde anglo-saxon, le LipDub a pris son essor en 2007 avec celui élaboré par Connected Ventures, une agence média américaine. Réalisées plus particulièrement dans le milieu de la communication, ces vidéos cherchent généralement à témoigner de la créativité et de la bonne humeur qui règnent dans une équipe ou une entreprise.

 

Pour ceux qui découvrent le LipDub juste maintenant, pas de malaise, c’est donc normal, ce n’est pas très vieux.

 

Le résultat de mes visionnages ?

 

Toujours dans ce souci de professionnalisme, j’ai regardé dans le week end les LipDub suivants : ESC Dijon, Rennes, Lyon, Audencia, Mines St Etienne, X, Sciences Po Paris, Essec, Essca et HEC. La première leçon et bien c’est qu’il faut avoir une bonne musique. Et une bonne musique, c’est une musique que tout le monde arrive à chanter en playback et pas juste 3 personnes fans de comédie musicale (oui, il faut penser à ceux qui n’ont aucun talent artistique – je parle pour moi). Ensuite, il faut faire preuve d’un peu de créativité car le cheminement etant globalement toujours le meme, parfois ca peut devenir tres, tres long.

 

En bref, après un long (parfois trop long) visionnage, j’ai décidé de vous faire partager mon Top 3, que voici : 1) ESSCA 2) ESSEC 3) MINES SAINT ETIENNE.

 

J’adore celui de l’ESSCA : locaux tops, musique entrainante mais facile à suivre, figurants hyper en rythme – ce LipDub est un vrai outil de communication. Je retournerais presque en CPT 030 après ca.

 

L’ESSEC, ensuite : musique un peu dangereuse au début qui fait craindre le pire, mais les étudiants, super préparés, s’en sortent parfaitement au final. Je leur tire mon chapeau pour le petit plus créatif et la réalisation plus recherchée que celle des autres.

 

Enfin, Les Mines Saint Etienne : pourquoi ? Parce que je l’ai trouvé très créatif (mention spéciale pour la scène dans l’ascenseur et celle dans le labo de chimie !) avec une musique très bien choisie pour le coup. Et ce, malgré un handicap sérieux, leurs locaux... 

  

 

Allez je vous laisse avec l'ESSCA, bonne journee!

 

 

 

 

Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :