Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment faire parler de sa marque quand on est un "petit" à l'imagination brimée par un budget limité, voilà une équation à laquelle tout marketeur a eu à répondre un jour ou l'autre, et à laquelle deux individus un peu barrés ont tenté d'apporter une solution récemment, avec toute l'imagination et l'impertinence qu'on leur connaît.

Ca s'est passé au Salon des Entrepreneurs la semaine dernière. Bravant la sécurité historique mise en place pour l'intervention exceptionnelle de Bill Gates, Michel & Augustin, les fondateurs de la marque éponyme, ont réussi à faire parler d'eux en lançant un échantillonnage sauvage de leur "Vache à Boire" jusqu'au pupitre-même de Bill Gates. Ils en ont conservé un film qu'ils ont sous-titré et mis sur leur blog (car oui, ils ont un blog).

Outre l'originalité et le second degré de cette campagne, c'est le mélange du positionnement traditionnel (ils revendiquent des produits de qualité sans additifs ni conservateurs) et d'un ton résolument moderne qui fait le succès de cette initiative. Et ils nous montrent ici qu'ils sont également modernes dans les moyens choisis pour atteindre leur cible. 

 
 
 
Comment définir le ton Michel et Augustin...Et bien...comment dire...c'est comme un mélange de Ben & Jerry's en version moins militante, de Beavis & Butt-Head en moins trash et de Batman & Robin en plus drôles... Michel et Augustin ce sont des potes, ils font des blagues partout : sur le site internet, sur les packs, sur leur blog...oui, jusqu'à épuisement ils font des blagues. Ils te vouvoient mais au fond on se demande pourquoi, sauf peut être pour ne pas se faire taxer de jeunistes. Ils jouent la proximité et la complicité à fond, jusque dans les points de vente (très présents en hors gms: Class'croûte...).
 
 
Ils ont un produit quasi artisanal et le font savoir (historiquement, les biscuits étaient fabriqués dans une petite biscuiterie de la Sarthe), prenant ainsi volontairement le contrepied du marché dominé en France par deux gros comme Danone ou UB aux discours très institutionnels. Seul bémol : une cible assez restreinte je pense, confinée à une population jeune, urbaine et CSP+. Une marque au potentiel limité, mais finalement assez complémentaire d'un portefeuille LU en terme de positionnement ou de réseau d'implantation...Enfin, moi je dis ça...
 
 
Du coup, j'ai cherché à en savoir un peu plus sur ces deux personnes étranges qui ont le culot de réussir en s'amusant. J'ai appris notamment que tous deux sont diplômés de l' ESCP-EAP et amis depuis toujours (nous dit la légende). De leurs vrais noms Augustin Paluel-Marmont et Michel de Rovira ont créé leur entreprise après différentes expériences, du conseil chez LEK ou du marketing chez Air France. Pour gagner en crédibilité, Augustin aurait même passé un CAP BEP de boulanger en 2001. C'est sa femme qui doit être contente.
 
J'ai goûté leur Vache à Boire, et c'est effectivement vachement bon. En revanche, l'histoire ne nous dit pas où en est la guerre entre les Deux Vaches et la Vache à Boire, ni ce qu'en pense la Vache qui Rit.
 
 
PS : ils cherchent des gens motivés pour tester et donner leur avis sur des petits gateaux à La Bananeraie...Avis aux amateurs, c'est le 28 Février prochain, il faut s'inscrire par mail, voir sur le blog, article du 07/02/07.
Tag(s) : #Marketing viral

Partager cet article