Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est drôle, je pensais que la salsa c'était dépassé (enfin en tous cas moi ça me dépasse) de même que toutes les danses de salon ringardes et pourtant il paraîtrait que ça reviendrait à la mode. C'est Mamie qui va être contente. Du coup, pendant que les jeunes inventent un nouveau mouvement à base de slims - tee shirts fluos - chorées années 80 ambiance j'ai-les-bras-levés-et-je-suis-transe-après-un-verre-de-Banga, les vieux (nous - enfin sauf ma seule lectrice de moins de 18 ans qui se reconnaîtra) s'approprient les mouvements de hanche de leurs grands-parents comme on s'achèterait une paire d'escarpins vintage. C'est pas ça qui va réduire le gap générationnel entre les moins de vingt ans et nous, m'enfin. D'ailleurs si vous avez plus de vingt ans ne tapez pas Tectonik sur google ou vous risquez de prendre un coup de vieux - les vingt premiers liens étant écrits en langage texto. Je dis ça, je vous aurais prévenus.


Digression mise à part, j'étais quand même partie pour parler salsa d'un point de vue marketing. Pourquoi? Parce que Special K, une marque que j'adore (même si je préfère de loin les all-bran ou les weetabix bien ramollis dans du lait) profitant de l'engouement des femmes 20-35 CSP+ pour cette danse, vient de se l'approprier à son tour en lançant La Salsa Special K. Vous vous rappelez toutes ces séries américaines où à un moment l'héroïne se retrouvait en body rose et brushing à suivre un cours de gym à la télé, au milieu de son salon? Et bien Special K, qui ne recule devant rien, a également remis ce truc au goût du jour, sauf que la télé devient un écran d'ordinateur et la gym tonic devient de la salsa. Pour le brushing et le body, vous êtes chez vous, hein, vous faites ce que vous voulez...


L'insight conso apparemment c'est "quand je fais un régime, c'est l'enfer j'ai la dalle tout le temps et du coup un jour je craque et je reprends du poids". Jusque là, rien de nouveau vous me direz. Il faut faire du sport nous répond Special K, mais pas n'importe comment. Forcément aller suer à la gym suédoise dans une salle riquiqui avec cinquante autres minettes ou bien courir trois fois par semaine, c'est pas toujours une partie de plaisir, on retombe vite dans "le régime, c'est pas drôle". Alors Special K a concocté des cours de salsa sur mesure, dont les chorés ont été imaginées par un prof ultra connu du nom de Alex LIMA, qui sont à télécharger sur le site
www.specialk.fr pour "mincir en s'amusant". Je ne suis pas fan de salsa mais j'admire l'idée. Au moins on peut se dire désormais que le régime a une utilité, à savoir pouvoir à terme briller dans les soirées mondaines. Il suffit d'acheter un paquet et de télécharger le code qui est dessus, de le rentrer sur le site et de télécharger la leçon. Une bonne manière de booster la demande, de créer du trafic sur le site et de créer du buzz sur internet. De plus, ça reste cohérent avec tous leurs programmes précédents, toujours très interactifs ou participatifs (le coaching, les groupes de motivations, etc). Special K y a acquis une véritable légitimité sur le segment du produit minceur / régime, ce qui nous semble tout à fait normal aujourd'hui, mais qui est dingue quand on pense qu'il s'agit de céréales!

Je suis allée faire un tour sur le site, et ne serait-ce que pour entendre le prof qui te dit "roule les épaules" en roulant les r, ça vaut le coup!

SPECIALK.jpg

Pour lire le précédent articles sur Special K cliquez ici

Tag(s) : #Marketing direct - CRM

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :