Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Campagne d'affichage (actuellement inratable) : voyages-sncf.com
Agence : DDB Paris


J'adore cette campagne, pleine de second degré, qui me rappelle un site éphémère qui avait été créé (je pense que c'était justement voyages-sncf.com) pour faire la pub du Paris - New York en train... sous l'atlantique! Vaste blague mais qui avait été bien orchestrée, faisant intervenir de faux experts ingénieurs, des professeurs Nimbus en puissance, etc.


nouillorc-losse-en-gelaisse.jpg


Ci-dessous la campagne de l'an dernier ...


quancoune-St-gapour.jpg


Messieurs - dames de la sncf, je dois dire que votre campagne m'a drôlement inspirée, alors voici quelques  idées que j'ai eues, allez y c'est gratuit...
Bancoque
Boué-Nozère
Mèque-Cicaut
Mare-à-Quèche

D'ailleurs, je les ai soumises au jeu internet lancé en même temps que la campagne d'affichage, sur www.destination-tauquiot.com

Enfin, pour notre culture marketing à tous, voici le brief qui avait été fait en 2005-2006, à l'origine de cette campagne.

Source : www.strategies.fr (n°1416 - 01/06/06)
Xavier Corouge, responsable marketing acquisition de Voyages-sncf.com, revient sur la campagne d'affichage jouant sur les maux de consommateurs et les noms de villes.

Quel était le brief ?

X.C. Il reposait sur un double constat au sujet de voyages-sncf.com : une image tronquée - la dimension agence de voyage n'était pas toujours perçue - et la difficulté à recruter de nouveaux clients sur le train.

En quoi la campagne a-t-elle touché ceux qui ne sont pas encore venus sur votre site ?

X.C. Sur le train, nous sommes dans le registre pédagogique : les panneaux mettent en avant des situations et des solutions concrètes. « Pétoches » parle à ceux qui ont peur de payer sur Internet : ils peuvent gratuitement réserver en ligne tout en payant au guichet. Le panneau « Gastreau-en-Thérite » s'adresse à ceux qui ne peuvent pas toujours se déplacer : on leur vante les mérites de l'envoi gratuit à domicile.

Comment expliquez-vous la performance de la campagne en termes d'agrément ?

X.C. Un test est en cours pour en comprendre les effets. Cependant, en extrapolant les résultats de notre campagne « Transatlantys », à la démarche comparable, on estime que le consommateur apprécie son originalité au regard des standards du marché du voyage, structuré par la tarification : « cocotier + 99 euros ». Il y a également l'humour et la référence à des paysages familiers, qui créent de la connivence.

Comment allez-vous faire vivre ces « panneaux » dans le temps ?

X.C. Nous allons faire une piqûre de rappel à la rentrée en presse magazine, en affichage et bien sûr sur Internet, qui représente 40 % de nos investissements.

 

Tag(s) : #Affichage

Partager cet article